Fin des vins de palus


Grandeur et décadence des vins palus.

Voici le Châtau Turpault à l'Isle Saint Georges, une bien belle bâtisse entourée d'une magnifique campagne. Les propriétés des bords de Garonne étaient autrefois les plus prisées, précisément à cause de leur proximité avec le fleuve. A l'époque les rivières servaient d'autoroutes à marchandises lourdes. Jusqu'à l'avènement du verre et du marketing "mis en bouteille", les vins n'étaient commercialisées qu'en barrique de 225 litres. Pas pratique de transporter du vin à cheval.

Autre intérêt de la proximité du fleuve...pouvoir innonder ses vignes pour lutter contre le philoxéra. Une pratique couramment utilisée dans les vignobles au début du XX même si elle était assez peu efficace.

Aujourd'hui à bordeaux, ces vignobles sont les moins valorisées. Situé en zone inondable, les bâtiments ne peuvent même pas être réhabilités.


Commentaires