Retour aux sources


Voilà une expérience intéressante venant du Lot, à partir du cépage de malbec ou comme on l'appelle là bas l'Auxerrois. Contrairement à ce que les argentins aimeraient le faire croire, le malbec est un cépage bel et bien français. "Carbo" est donc le nom de la cuvée, un vin de cahors donc en version macération carbonique. Cette vinification particulière découverte par Pasteur est très utilisée en Beaujolais consiste à plonger les grappes entières dans un bain de dioxyde de Carbone avec des cuves hermétiquement fermées. 

Le packaging est juste impressionant, bouteille ultra lourde, étiquette très "graphique", un prix très doux (8 euros) vu qu'il s'agit de vendanges manuelles.

Verdict 15/20
la couleur est impressionnante, le nez est particulièrement intense: fraise écrasée, cerise, banane. La bouche en revanche devient rapidement famélique voir quelconque et presque rugueuse. Un très bel effort marketing et une une belle expérience oenologique qui ne demande qu'à se réaliser dans le verre. Cette première expérience fut pour moi une légère déception.

Commentaires